Rien

Rien,

Ni le silence,

Ni les mots

N’ont le pouvoir

De te voir

Revenir vers moi.

 

Rien,

Ni les sourires

Ni les larmes

N’atteignent ton cœur

Tu restes insensible

Tu as toujours été le plus fort.

 

Rien,

Je ne suis plus rien

Pas même un souvenir

Tu m’as liquéfiée

Liquidée

Rayée définitivement.

                                                

Rien,

Dans ma douleur

Et les pleurs

Dans la musique

De mes lectures

Ne pourra jamais t’oublier.

 

Rien, non rien

Et pourtant

Je continue malgré tout

D’espérer, de rêver

De survivre, de vivre

Et par-dessus tout d’Aimer.

 

 

Isabelle Vouriot - © texte déposé – Juillet 2017

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire