Plateaux d’Afrique

Je m’envole vers ces hauts plateaux
Ou l’infiniment petit devient minuscule
Particule de poussières dans l’univers
Devant l’infini qui nous ouvre l’esprit
 
Je respire ses parfums inconnus
Qui me bouleverse à l’intérieur
Ecoutant le silence des absents
 
Je contemple les grands lacs
Menant à la vallée du rift
Spectacle éblouissant
A la chaleur de ces volcans
 
Je rêve de ces hauts plateaux
Où la lumière sans aucun doute
Emerveillera mon cœur et mon âme
Dans une plénitude majestueuse.
 
Isabelle Vouriot
6 mai 2014 - © texte protégé

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire