Créer un site internet

Me mettrai-je à l’abri ?

Je devrais parfois mettre pantenne,
Etre à l’abri de ma  sensibilité
Ne pas pleurer en véritable fontaine
Derrière ce voile, camoufler ma timidité.
 
Oui j’aurais pu, je le peux encore
Mais je passerai à côté sans doute
De tous ces multitudes de trésors
De ces mots que parfois je redoute.
 
Alors je respire, je me mets à nue
Transpirant de bonheur, d’amour
Dans mon cœur, tous bienvenus
Sans aucun possible aller-retour.
 
J’inhale les peurs et les tristesses
Essayant de ne pas me laisser dévorer
Détruire mon moi, sans délicatesse
Et me reprendre doucement à rêver.
 
Dans ce pantenne en osier tendre
Je dépose tous mes sentiments
Me livrant à vous surprendre
Car de l’amour je fais mon testament.
 
 
Isabelle Vouriot
13 mars 2013 – tous droits réservés

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire