Créer un site internet

Instant de déraisons

Il m’a suffi de croiser tes yeux
Pour que j’étouffe ma conscience.
Eblouie par ton regard soyeux
Mon cœur sombre en défaillance.
 
Quand ta main caresse ma joue
Je défaille à perdre la raison
Suis-je un joujou, un bijou ?
Qu’importe ! L’emporte la déraison.
 
Nos corps se trouvent en accord
Appréciant cette mer de désir
Offrir sans honte nos trésors
Pour surfer sur les vagues du plaisir.
 
Renonçant à toute sagesse
Je m’enflamme en une symphonie
Ne m’attendant à aucune promesse
Autre que cette parfaite harmonie.
 
Folie d’un instant de femme
Surprise par sa propre audace
Regard brûlant de l’autre femme
Qui de ses bras m’enlacent.
 
Déraisons loin de toutes raisons
L’amour n’a aucune règle
Voguant au fils des saisons
Amours de tous temps espiègles…
 
 
Isabelle Vouriot
22 mars 2013 – tous droits réservés

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire